Jour J-5

Si tout se passe comme prévu, Michel devrait être au sommet de l’Aconcagua dans 5 jours, le dimanche 17 février. Buena suerte Michel ! Voici dans quel état d’esprit il était quelques jours avant son départ.

Renaître sur les contreforts de l’Audace.

Cet ambitieux et non moins impétueux projet de « gra’Vie’r » l’Aconcagua qui culmine à 6’962m d’altitude résonne intimement et « Vie’bre » irrépressiblement en moi depuis de très nombreuses années. Il m’élève, me fascine et m’intimide si bien que la vraie réussite réside sans doute dans le fait de m’être battu pour pouvoir le réaliser. Mais également dans celui d’avoir porté sans relâche, à bout de bras, à cœur battant et à pleins poumons, ce désir profond de témoigner de mon incommensurable reconnaissance envers mon Donneur. A chaque instant de mon quotidien, je tente d’accéder à la vertigineuse dimension de cette chance inouïe qui m’a été offerte de reconquérir la Vie. Jamais je n’aurai l’opportunité de le remercier, pourtant, je me suis efforcé de vivre durant ces 9 années de transplantation de façon à l’’Honorer en permanence.

Il ne me reste, à 24H de la réalisation de ce Rêve et malgré les sacrifices consentis, qu’une seule option : celle d’être Heureux, de savourer l’Aventure et de la partager. Car, si la Vie est une ascension, alors les épreuves traversées sont bien souvent une chance accordées pour conduire son corps là où, un jour, ses yeux ont porté le regard. C’est donc tout à fait serein que j’(e) (m’) affronterai (sur) les pentes du « Colosse des Amériques ». Non sans nourrir la conviction, à chaque instant plus consciente, qu’il faut exprimer ses assauts de courage et être habité d’immodération dans son intranquillité pour inventer sa Vie d’Homme. L’Avenir n’est pas un cadeau mais une Conquête !

Dans l’urgence du départ et de la publication de cette brève news, voici le programme de ces prochains jours, avec, peut-être à la clef, la toute première réussite de l’ascension de l’Aconcagua par un transplanté bi-pulmonaire… ou pas ! Au final, qu’importe puisque l’essentiel du but poursuivi se situe ailleurs. Le chemin parcouru et l’effort fournis se suffisent à eux-mêmes. La Magie ne naît-elle pas de l’incertitude ?

Merci à ma Famille de me permettre de m’échapper ainsi, à mes Ami(e)s pour leurs ailes durant les moments de vacillement ainsi qu’à toutes les personnes qui m’ont « aveuglement » accompagné, encouragé et guidé tout au long de cette marche d’approche. Mes pensées vous sont destinées.

0 commentaires

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

QUELQUES POSTES RECENTS

Toucher le ciel

Toucher le ciel

Voici quelques photos de Michel au sommet de l'Aconcagua. Derrière son sourire il y a eu apparemment beaucoup de souffrance et d'abnégation. Il nous en dira plus une fois rentré.

Il l’a fait !

Il l’a fait !

Le GPS est formel : Michel était tout à l'heure (14h41 heure locale) au sommet de l'Aconcagua 6960m au dessus du niveau de la mer. On se réjouit de voir les images et de lire des anecdotes sur cet expérience hors du commun : être le premier double transplanté des...

CONTACTEZ-MOI

+41 79 357 3834
michel@apleinspoumons.ch


#mucoviscidose #cysticfibrosis